Meilleure flexibilité

Ensuite, une fois sous oxygène 24 heures sur 24, mon nouveau problème était les rendez-vous médicaux. Je n’avais pas toujours quelqu’un pour m’accompagner, et j’ai appris relativement tard que le transport adapté était offert aux personnes se déplaçant à l’aide d’un déambulateur ou d’un triporteur. Au moins, les hôpitaux ont des préposés pour pousser les fauteuils roulants des patients jusqu’à leur lieu de rendez-vous. (Les cabinets de médecins et autres installations médicales devraient avoir de l’information sur le transport adapté à remettre aux patients; ceux-ci pourraient alors remplir les formulaires sur place au lieu de devoir revenir avec.) Le transport adapté est aussi offert pour d’autres déplacements, comme pour aller magasiner. Enfin, il faudrait que le transport en ambulance soit gratuit pour les patients dont l’état de santé le justifie.

Aidez-nous à passer le mot. Partagez cette histoire avec votre famille et vos amis.
PARTAGEZ SUR TWITTER
Aimeriez-vous partager une histoire liée à votre expérience des soins de santé?
PARTAGEZ VOTRE HISTOIRE
Exigeons un plan
Joignez-vous à des milliers de Canadiens qui réclament une amélioration des soins aux aînés.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form