Je suis son aidante naturelle

Je suis une personne âgée relativement en santé, et j’en suis très reconnaissante. Mon époux n’est dans encore dans le troisième âge, mais il est atteint de fibromyalgie chronique et souffre beaucoup, constamment. Il bénéficiait d’un programme pour handicapés, mais le gouvernement lui a retiré ce droit en avril 2016 en raison du revenu de notre ménage. Comme je suis âgée et que je vis de mon régime de retraite et des prestations de retraite des gouvernements (qui n’achètent pas grand-chose de nos jours), je trouve très difficile de nous faire vivre tous les deux avec un seul revenu. Je pense que le gouvernement ne devrait pas traiter différemment les personnes vivant à deux avec un conjoint et celles vivant à deux avec une autre personne comme un frère ou une sœur. Si mon mari était plutôt mon frère, il recevrait le montant maximal pour personne handicapée; pourtant, peu importe notre relation, je suis son aidante naturelle tout autant qu’une sœur pourrait l’être. Bref, je crois que les personnes âgées qui sont des aidants naturels devraient recevoir un montant supplémentaire pour couvrir les dépenses liées à ce rôle. Merci.

Aidez-nous à passer le mot. Partagez cette histoire avec votre famille et vos amis.
PARTAGEZ SUR TWITTER
Aimeriez-vous partager une histoire liée à votre expérience des soins de santé?
PARTAGEZ VOTRE HISTOIRE
Exigeons un plan
Joignez-vous à des milliers de Canadiens qui réclament une amélioration des soins aux aînés.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form